Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Imagerie du sein post thérapeutique

4,097 views

Published on

Published in: Health & Medicine
  • Login to see the comments

  • Be the first to like this

Imagerie du sein post thérapeutique

  1. 1. IMAGERIE DU SEIN POST-THERAPEUTIQUE P. Paillé, F. Blain , A.Camezind, J.Nabonne et associés GROUPE OCCITANIE SERVICES DE RADIOLOGIE CLINIQUE MEDIPOLE GARONNE CLINIQUE D'OCCITANIE
  2. 2. OBSERVATION 1 QUELLE TECHNIQUE ? Techniques à ce jour disponibles : • Mammographie Analogique / Numérique Plaques / Capteur • Angio-mammographie • Mammographie à tomosynthèse • Echographie avec ou sans élastographie • IRM 1.5T, 3T • PET-SCAN En pratique médicale quotidienne : • Couple mammographie / échographie+++ • IRM
  3. 3. LA MAMMOGRAPHIE QUAND ? -1er examen : 6 mois après la fin de la radiothérapie = examen de référence -Autres : annuel / à vie COMMENT ? • Mammographie analogique et mammographie numérique = sensibilité proche MAIS : femme < 50 ans en pré ou péri ménopause avec seins denses (BI-RAD3/4) NUMERIQUE > ANALOGIQUE (meilleure lecture, meilleure sensibilité, baisse de l'irradiation, rapidité d'acquisition). Plaque # capteur Film laser # console • 2 clichés / sein - face - oblique 45° -Mais clichés complémentaires +++ : compression, agrandissement -difficulté +/-
  4. 4. L 'ECHOGRAPHIE QUAND ? En théorie si : • analyse difficile • seins denses • anomalie En pratique : Appareil de dernière génération ----> Mammographie + échographie = Taux de détection supérieur • Indications larges • Etudes creux axillaires / mastectomie
  5. 5. OBSERVATION 2 QUELLE EST L'IMAGERIE POST- THERAPEUTIQUE NORMALE ? • Anomalie architecturale évolutive • Complication « normale », la cytostéatonécrose
  6. 6. ANOMALIE ARCHITECTURALE EVOLUTIVE Les lésions • 6 mois : signes d'œdèmes « diffus » • après : distorsion architecturale « focale » -----> fibrose cicatricielle stabilisée 2A/3A L'imagerie • MAMMOGRAPHIE : Désorganisation des travées fibreuses ---->Opacité stellaire  variable selon incidence +++  labile sous compression +++ • ECHOGRAPHIE : Zone mal limitée très hypoéchogène avec forte atténuation postérieure. Connaissance de l'ensemble du dossier +++ imagerie antérieure +++
  7. 7. COMPLICATION « NORMALE » : LA CYTOSTEATONECROSE Les lésions Destruction des cellules graisseuses : • Kyste huileux ----------> calcifié • Inflammation ----------> fibrose L'imagerie • MAMMOGRAPHIE : – Hyperclarté ------> Ca++ --------> macro Ca++ – Asymétrie focale ------> opacité spiculée • ECHOGRAPHIE : – Kyste ----> pseudo-kyste échogène – Zone mal limitée très hypoéchogène avec forte atténuation postérieure. Connaissance de l'ensemble du dossier +++ imagerie antérieure +++
  8. 8. OBSERVATION 3 Quels sont les objectifs de l'imagerie ? Dépistage précoce au stade infra clinique • Récidive « locale » – Toute modification après 2A/3A = suspecte – Masse ----> ACR4---->micro biopsie – Ca++ ----> ACR3----> surveillance ----> ACR 4---->macro biopsie – Augmentation anomalie architecturale ---> IRM • Cancer sein contro-latéral
  9. 9. CONCLUSION

×