Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

BLSTK Replay n°336 la revue luxe et digitale 12.01.21 au 18.01.21

2,076 views

Published on

BLSTK Replay n°336 la revue luxe et digitale 12.01.21 au 18.01.21

Published in: Marketing
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

BLSTK Replay n°336 la revue luxe et digitale 12.01.21 au 18.01.21

  1. 1. 12.01 / 18.01 N°336
  2. 2. ZAPPING BRANDWATCHING DÉCRYPTAGE FOCUS SAINT LAURENT - MIU MIU - FIAC 2021 - LOEWE - DIOR PRADA - DIOR - LOUIS VUITTON - BOTTEGA VENETA LUXE & RÉSILIENCE - PERSPECTIVES 2021 - TRAVEL RETAIL - LE COMMERCE EXPÉRIENTIEL NOUVELLES ÉGÉRIES DE LUXE - VALENTINO - CELINE - GUCCI N°336 / 12.01.21 AU 18.01.21 / BUREAU DE TENDANCES STRATÉGIQUE ET CRÉATIF / BALISTIKART.COM
  3. 3. Premier défilé hors calendrier, c’est dans un environnement plus doux, à l’image du tournant qu’a pris la marque, et à son rythme. Une invitation à l’évasion sans réelles précisions sur le lieu. Un véritable spectacle dans le désert, où le temps semble s’être arrêté. Sérénité et liberté au rendezvous. SPOTTED LAST WEEK…ZAPPING La marque italienne Miu Miu repousse ses limites en matière d’upcycling. En effet, elle se dévoilera sous un nouveau jour en avril prochain, aux côtés de Levi’s, autour d’un projet créatif misant sur la durabilité. Un lancement très attendu, l’environnement durable étant le plus grand enjeu de la mode. La FIAC a annoncé le lancement de sa première édition 100% digitale nommée FIAC Online Viewing Rooms, prévue du 2 au 7 mars prochains. Cette digitalisation offrira une circulation intuitive parmi plus de 200 galeries participantes ainsi qu’une reconnexion entre amateurs et artistes. La marque de mode Loewe célèbre l’art de l’animation japonaise avec une collection capsule. Loewe x Totoro est une ligne s’inspirant du film Mon voisin Totoro du Studio Ghibli. Avec des pièces tout droit sorties d’une parenthèse enchantée, la marque a su créer un véritable engouement chez les consommateurs et fans. Dior développe son offre de podcast « Dior Tales » pour les enfants. De magnifiques histoires et des contes envoûtants racontés en français et en anglais. La période des fêtes a donc fait plonger petits et grands au sein de L’Extraordinaire Voyage de Monsieur Dior. Une fabuleuse opération propice à la magie. SAINT LAURENT MIU MIU FIAC 2021 LOEWE DIOR -- N°336 / 12.01.21 AU 18.01.21 / BUREAU DE TENDANCES STRATÉGIQUE ET CRÉATIF / BALISTIKART.COM
  4. 4. PRADA DIALOGUES Prada s’ouvre une fois de plus à la conversation avec une nouvelle campagne nommée « Dialogues » SS21 présentant la première collection imaginée par Miuccia Prada et Raf Simons. La marque encourage les consommateurs à observer les réalités contemporaines auxquelles ils sont confrontés. Sous forme de questions à côté de chaque image, Prada encourage à se questionner sur la perception et la place de la technologie ainsi que les valeurs humaines dans le monde de la mode. Diversité, inclusivité et durabilité sont mis en valeur au sein de cette campagne. Les exemples vont de «  Quelle utopie recherchez-vous ? » à « Cloud, vous fait-il penser aux données ou au ciel ? », avec tant d’autres questions générales que personnelles. Prada encourage alors sa communauté à soumettre les réponses dans le but de créer un véritable dialogue. Ces dernières deviendront par la suite des éléments de la campagne. Une proximité entre la maison de luxe et ses consommateurs, augmentant le caractère authentique de cette dernière. BRANDWATCHING DÉCOUVRIR N°336 / 12.01.21 AU 18.01.21 / BUREAU DE TENDANCES STRATÉGIQUE ET CRÉATIF / BALISTIKART.COM
  5. 5. DIOR La maison Dior développe ses contenus et met en évidence la chorégraphie et l’inspiration artistique du défilé croisière 2021 au sein d’un tutoriel de danse partagé sur son compte YouTube. Cette volonté de faire correspondre danse et mode démontre la faculté que possède Dior d’exprimer sa relation avec l’art. En effet, au fil des années, la marque a incorporé des éléments artistiques au sein de ses défilés et campagnes. Depuis peu, la marque a décidé de s’aventurer dans des récits plus dramatiques, mystérieux, aux influences masculines. C’est alors que la chorégraphe et artiste Sharon Eyal offre le pouvoir de comprendre les puissantes inspirations de la collection croisière de cette saison. Elle y explique l’importance de l’art dans la mode, sa routine contemporaine, le processus de création et comment cette dernière a travaillé avec ses danseurs afin de présenter ce résultat. Une histoire où l’émotion procurée vous fera vous sentir libres. LEÇON DE DANSE BRANDWATCHING DÉCOUVRIR N°336 / 12.01.21 AU 18.01.21 / BUREAU DE TENDANCES STRATÉGIQUE ET CRÉATIF / BALISTIKART.COM
  6. 6. LOUIS VUITTON La maison de couture française Louis Vuitton met en avant son iconique sac Twist, devenu l’un des sacs les plus reconnaissables et intemporels depuis 2015, au sein d’une nouvelle campagne publicitaire. La militante des droits civiques et actrice Laura Harrier s’est rendue sur la côte ouest des Etats-Unis afin de représenter le nouveau visage de cette campagne. Un visage qui correspond entièrement à l’ ADN de ce sac, moderne et audacieux. La vidéo de la campagne présente une collection enrichie avec les trois sacs réinventés et Laura Harrier commençant son expédition côtière sur l’emblématique Malibu Pier. La vidéo continue et laisse apercevoir l’océan, le sable et les vagues au loin. En fond sonore, la chanson « Filme moi » de l’artiste française Alice et Moi, porte une énergie vive tout au long de cette vidéo. Louis Vuitton mise beaucoup sur les ambassadeurs engagés et flirte avec la culture de la nouvelle génération et ce à quoi elle aspire, un effort pour atteindre de jeunes consommateurs. BRANDWATCHING DÉCOUVRIR LIBRE D’ESPRIT N°336 / 12.01.21 AU 18.01.21 / BUREAU DE TENDANCES STRATÉGIQUE ET CRÉATIF / BALISTIKART.COM
  7. 7. Dans un monde hyper-connecté où les marques présentes sur les plateformes digitales gagnent du terrain, Bottega Veneta, elle, quitte les réseaux sociaux. En effet, la marque a supprimé tous ses comptes… plus de mises à jour Twitter, de photos sur Instagram, ou de contenu éditorial sur Facebook. À l’heure où le phygital prend toute son importance, le luxe ultime de demain serait-il de se déconnecter ? Dans un rapport de vente au détail de Mark Holgate analysant ce qui s’est vendu durant l’année 2020, sept des dix détaillants interrogés ont placé Bottega Veneta parmi leurs marques les plus vendues. Le Directeur artistique ultra-discret, Daniel Lee, avait évoqué qu’il ne croyait pas aux défilés de mode numériques et que ce dernier avait adoré grandir sans Instagram. Alors pourquoi continuer à vouloir exister numériquement ? La culture de la popularité sur les réseaux ne définit pas l’excellence d’une marque et beaucoup l’ont aujourd’hui oublié. La dépendance collective aux mondes virtuels est un vrai débat de société et Bottega Veneta s’engage dans celui-ci. BOTTEGA VENETA VIVRE QUITTE À EN MOURIR BRANDWATCHING N°336 / 12.01.21 AU 18.01.21 / BUREAU DE TENDANCES STRATÉGIQUE ET CRÉATIF / BALISTIKART.COM
  8. 8. LUXE ET RÉSILIENCE REBONDIR FACE AUX CRISES DÉCRYPTAGE Eric Briones livre dans son dernier ouvrage paru le 6 janvier dernier, les six grands facteurs composant la résilience du luxe. «  Luxe et Résilience  » est un nouvel opus dédié à l’évolution du secteur du luxe, en pleine mouvance et touché plus que jamais cette année par la pandémie mondiale. Si le secteur du luxe fut déstabilisé voire à l’arrêt, cela n’a pas empêché Eric Briones, expert du luxe, d’analyser en profondeur le terme de «  résilience  ». Il revient notamment sur les stratégies mises en œuvre par les grands acteurs du secteur lors des crises économiques du passé afin de comprendre la spécificité de la période d’aujourd’hui mais surtout de demain ! En effet, Eric Briones se penche sur les facteurs qui ont permis aux entreprises du secteur de se transformer par une résilience supérieure à celles des autres industries. « Luxe et résilience » offre les réflexions de 24 experts du luxe ainsi que les outils de management pour développer son savoir-faire résilience. Un ouvrage à découvrir sans plus attendre ! N°336 / 12.01.21 AU 18.01.21 / BUREAU DE TENDANCES STRATÉGIQUE ET CRÉATIF / BALISTIKART.COM
  9. 9. PERSPECTIVES 2021 PÉRIODE TRANSITOIRE DÉCRYPTAGE 2020 était censée être l’année où le développement durable devait être sur le devant de la scène, mais la crise a poussé d’autres enjeux en avant et a forcé les marques à développer leur présence numérique. Pour les petites marques, la possibilité de se connecter avec les clients sur le digital a pu créer des stratégies de conversion plus solides et ont eu un impact sur leur succès global. Mais alors que 2021 ne fait que commencer, quelles sont les perspectives pour cette nouvelle année pour les marques ? Pour commencer, se renseigner réellement sur la manière dont les entreprises tentent de réduire leur impact et à découvrir où ces réductions se produisent. La durabilité étant un des piliers du marketing aujourd’hui, un communiqué ou une simple étiquette ne suffisent plus. La plupart des changements autres que la durabilité et l’hyper-transparence, seront dans le domaine de l’inclusion et de la régionalisation. En effet, en raison des restrictions de voyages, la poussée vers les dépenses de luxe domestique se verra être accélérée. Le luxe sera-t-il de proximité ? N°336 / 12.01.21 AU 18.01.21 / BUREAU DE TENDANCES STRATÉGIQUE ET CRÉATIF / BALISTIKART.COM
  10. 10. TRAVEL RETAIL EN CONVALESCENCE ? DÉCRYPTAGE La crise du Covid-19 a remis en question bon nombre de certitudes, notamment concernant la place du Travel Retail. Ce dernier apparait sans conteste comme la victime la plus importante depuis le début de 2020. Un canal de vente qui pèse sur les chiffres des secteurs du parfum, des cosmétiques ou bien des spiritueux. En effet, certaines marques y réalisaient jusqu’à la moitié de leurs ventes. Au cours des neuf premiers mois de 2020, le détaillant hors taxes Dufry a enregistré une baisse de ses ventes de 67,8%. Dans l'ensemble, la part du canal de vente au détail dans les ventes totales de produits de beauté dans le monde a été réduite de moitié, passant de 8% en 2019 à 4% en 2020, selon McKinsey. Dans le passé, le Travel Retail concernait des exclusivités axées sur la destination ou sur le thème de la destination. La manière de voyager se réinvente au fil du temps et c’est ainsi que l’offre des produits et services sera elle aussi réinventée ou reviendra à un retour aux sources. Le shopping en vol sera peut-être un levier à développer davantage pour l’avenir des marques ? N°336 / 12.01.21 AU 18.01.21 / BUREAU DE TENDANCES STRATÉGIQUE ET CRÉATIF / BALISTIKART.COM
  11. 11. COMMERCE EXPÉRIENTIEL LA NOTION DE DÉCOUVERTE EN PÉRIL ? DÉCRYPTAGE Les marques vont-elles continuer de faire vivre leurs magasins grâce au commerce expérientiel ? C’est la question que l’on peut se poser car le Covid-19 met en péril le trafic en magasin. Ces dernières années ont été stratégiques pour les marques dans la création d ’ e n v i r o n n e m e n t s i m m e r s i f s p o u r l e u r s consommateurs, mettant en avant les codes ou encore la culture d’une marque. Cet aspect expérientiel ayant pris de plus en plus de place dans le monde du commerce s’est vu faciliter pour les marques la rencontre avec leurs fans durant des événements spécifiques. Les grands magasins, qui se basaient principalement sur l’expérience en magasin depuis quelques années, en paient le prix fort ! Même les petites expériences quotidiennes, y compris dans la beauté ont été minimisées, si ce n’est supprimées pour bon nombre d’entre elles. Et il peut s’écouler des mois avant que les consommateurs se sentent à l’aise de reprendre ces activités qui disparaissent petit à petit d’une conscience culturelle… Ainsi le commerce expérientiel perdra t-il de sa valeur ? N°336 / 12.01.21 AU 18.01.21 / BUREAU DE TENDANCES STRATÉGIQUE ET CRÉATIF / BALISTIKART.COM
  12. 12. Acteurs, chanteurs, influenceurs, athlètes ou encore avatars, c’est eux qui font bouger l’industrie de la mode et du luxe. Au-delà de bousculer les codes institutionnels du luxe, ces derniers sont les nouvelles icônes pour la Génération Z et ne reculent devant aucune audace. Si la pandémie mondiale a eu un impact sur la montée en puissance des plateformes sociales telle que TikTok, le monde a, d’autre part, vu naître de nouveaux influenceurs, devenus de réels ambassadeurs de marques pour leur communauté. En effet, le secteur de l’influence devrait atteindre les 15 milliards de dollars d’ici 2022. Les médias sociaux ayant décuplé les tendances et les éléments viraux, les marques n’hésitent donc pas à sauté sur cette popularité médiatique sans limites et à utiliser le marketing d’influence pour élargir son attrait aux Millennials et à la Gen Z afin de conquérir une nouvelle jeune clientèle. Le secteur de la mode dans le luxe, a embrassé le pouvoir des médias et de ces icônes avec des marques comme Celine, Valentino, Prada ou encore Gucci, qui font appel à des nouveaux influenceurs tels que Charli D’Amelio, le groupe coréen BLACKPINK, mais encore à des avatars animés. Qu’ils soient physiques ou non, au caractère moderne ou vintage, ces derniers font leur effet et prennent une place de plus en plus importante. FOCUS LES NOUVELLES ÉGÉRIES DE LUXE N°336 / 12.01.21 AU 18.01.21 / BUREAU DE TENDANCES STRATÉGIQUE ET CRÉATIF / BALISTIKART.COM
  13. 13. FOCUS Aujourd'hui, une nouvelle génération d'acteurs devient des figures culturelles au-delà du jeu, et les marques de mode de luxe les engagent pour toucher les jeunes consommateurs et construire une autre dimension au storytelling de marque. C’est au tour de Valentino de collaborer avec le footballeur lyonnais Memphis Depay pour une campagne mêlant mode, football et culture. Avec cinq milliards de fans à travers le monde, selon la FIFA, le football a une résonance et une portée mondiale plus importante que tout autre sport. En effet, les athlètes prennent un plus grand contrôle de leur image et sont beaucoup plus impliqués dans la construction de leur marque personnelle. Mais (et surtout !) ils possèdent une communauté fortement engagé, constituant pour les marques un outil commercialisable pour montrer leur présence ou faire entendre leurs voix. Des collaborations et des campagnes fondées sur des intérêts et des valeurs partagés entre la marque et les talents sont désormais essentielles pour atteindre les jeunes d'aujourd’hui. LES ATHLÈTES COMME TERRAIN DE JEU VALENTINO N°336 / 12.01.21 AU 18.01.21 / BUREAU DE TENDANCES STRATÉGIQUE ET CRÉATIF / BALISTIKART.COM
  14. 14. FOCUS LA POP CORÉENNE ET LE LUXE CELINE Ce n’est pas la première fois qu’une marque de luxe collabore avec des artistes issus de la pop culture coréenne. BLACKPINK a été un succès auprès des fans et des marques en Asie, nouant des partenariats avec de nombreuses sociétés. Rosé, chanteuse du groupe est devenue ambassadrice de la maison Saint Laurent l’été dernier et Lisa Manoban, autre membre du groupe, a  également été nommée nouvelle ambassadrice de la maison Celine. Si la marque a su prouver au fil des mois son engagement en ligne et sa capacité à bousculer les codes du luxe en s’inspirant de codes viraux de la Gen Z, elle a aussi compris l’enjeu d'intégrer une personnalité de cette envergure dans sa stratégie d’influence. En entretenant une relation privilégiée avec cette dernière, Celine entretient par extension, une proximité avec ses millions de fans. Il apparaît évident que ce types d’influenceurs soient très influents auprès des jeunes. De plus, les célébrités de K-pop ont une influence sur toute l'Asie, marché prioritaire et stratégique pour le luxe d’aujourd’hui et de demain. N°336 / 12.01.21 AU 18.01.21 / BUREAU DE TENDANCES STRATÉGIQUE ET CRÉATIF / BALISTIKART.COM
  15. 15. FOCUS ÉGÉRIES VIRTUELLES GUCCI Gucci s'est associé à  One Piece pour une collaboration tout à fait unique cette année. Après avoir sorti une ligne de vêtements intitulée «  Fake / Not  », cette nouvelle collaboration a ravi les fans de manga et d’animés du monde entier. C’est dans l’édition chinoise du magazine  ELLE  (pour hommes) que les fans ont pu observer cette collaboration pour le moins inédite. Réalisés par Eiichiro Oda en personne, les artworks qui composent le lookbook montrent les iconiques Luffy et Zoro habillés des nouveaux vêtements de la griffe italienne offrant des poses se situant à la limite du manga et de l’icône de la couture. Égéries virtuelles, sujets d’une connexion détonante qui ne cesse d’enchanter les jeunes consommateurs. La création de ce contenu, décalé et créatif aux accents vintage plaît beaucoup à la nouvelle génération. Ce projet créatif manga-couture traduit de l’expansion de la culture urbaine dans le monde du luxe et le manga séduit bon nombre de designers voulant cibler un nouveau public, faisant des moins de 30 ans la première cible à atteindre. N°336 / 12.01.21 AU 18.01.21 / BUREAU DE TENDANCES STRATÉGIQUE ET CRÉATIF / BALISTIKART.COM
  16. 16. ©2021 BALISTIK#ART all rights reserved balistikart.com Directeur conseil STÉPHANE GALIENNI Chef de projet PAUL ROCLE Planneur stratégique EMMA FIORINI

×