Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

LUXEMBOURG CREATIVE 2016 : Agriculture de précision (2)

712 views

Published on

Nouvelles pratiques d'agriculture de précision : de la recherche au terrain

Published in: Environment
  • If we are speaking about saving time and money this site ⇒ www.HelpWriting.net ⇐ is going to be the best option!! I personally used lots of times and remain highly satisfied.
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • Don't forget another good way of simplifying your writing is using external resources (such as ⇒ www.WritePaper.info ⇐ ). This will definitely make your life more easier
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • Don't forget another good way of simplifying your writing is using external resources (such as ⇒ www.HelpWriting.net ⇐ ). This will definitely make your life more easier
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • Writing good research paper is quite easy and very difficult simultaneously. It depends on the individual skill set also. You can get help from research paper writing. Check out, please ⇒ www.HelpWriting.net ⇐
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • Be the first to like this

LUXEMBOURG CREATIVE 2016 : Agriculture de précision (2)

  1. 1. Itinéraire d’une Spinoff ambitieuse … AgrOptimize s.a. 1. Agriculture de Précision : les OAD / OAP 2. Changement de paradigme de l’agriculture au XXI° siècle 3. Transfert de technologie Universités  Secteur Agricole  Plateforme collaborative Universités / PME  Valorisation économique et entrepreneuriale de la Recherche
  2. 2. Qui sommes-nous ? AgrOptimize s.a. Spinoff Universitaire (ULg), constituée le 22 mars 2016 Start-up technologique : développement de plusieurs Outils d’Aide à la Décision (OAD) en Agriculture de Précision (OAP) Capital de 1 million € (phasé sur 12 mois) Issue et restant très proche du monde académique (partenariats) Partenariat commercial en France (Drone Agricole) Ambition commerciale Européenne et Nord-Africaine
  3. 3. O.A.D. Gestion Phytosanitaire en Grandes Cultures (protection contre maladies fongiques et ravageurs) 1. Programme de recherche ULg/LIST – depuis 1999 2. Maturation Spinoff – depuis 2012 3. Phase pilote / Prototypage - 2015 4. Validation Précommerciale – saison 2016 5. Commercialisation àpd 2017 D’où venons-nous ?
  4. 4. Que faisons-nous ? Technologies OAD / OAP actuellement en développement : 1. PhytoProTech : amélioration du positionnement traitements phytosanitaires 2. Modulation Azote (Blé, Colza) à la sous-parcelle (drone, ULM, avion, satellite) 3. Prévision des rendements pour Coopératives et Agro-Industries Partenariat : Amont : Universités et Centres de Recherches (ULg, LIST, …) Aval : Distributeurs et conseillers agricoles Business Model : 1. Identification de Technologies en contexte académique (maturité TRL 4-6) 2. Partenariat R&D : co-financement et profit-sharing avec acteurs académiques 3. Maturation / Prototypage vers des OAD / OAP commerciaux 4. Validation Technologique multi-pays (expérimental + pilote) 5. Commercialisation à l’international via partenariats B2B AgrOptimize s.a.
  5. 5. Éléments de contexte : • L’agriculture du XXI° siècle ? • Phytopathologie des grandes cultures AGROptimize
  6. 6. De : Agriculture productiviste XX° siècle : maximiser les rendements pour nourrir l’Europe Recours maximal aux intrants : mécanisation, fertilisation et pesticides Vers : Un contrainte énergétique grandissante (mécanisation, fertilisant, logistique aval, …) Le changement climatique (cause et victime) La compréhension des effets de l’agriculture sur son environnement Prise de conscience de la qualité des aliments (‘Industriel’ vs. ‘Bio’) Enjeux mondiaux de nourriture pour 9 milliards de personnes Conséquences : Intensité écologique de l’agronomie moderne Régulation grandissante (Europe, Etats) Productions / Consommations locales : agriculture urbaine, circuits courts, … Technologies OAD / OAP : aider / moduler / ajuster / optimiser / diminuer / etc … (Smart-Agriculture, Precision Farming, …)  Faire Mieux avec Moins : produire autant voire plus, de meilleure qualité avec moins d’intrants et d’impacts négatifs sur l’environnement, durable et parcimonieux Contexte général agricole Un changement de paradigme (OCDE) AgrOptimize s.a.
  7. 7. Pertes potentielles et Coûts de traitements Phyto Trois considérations génériques (non liées à l’agriculture) : 1. Congruence : OAP techniquement (toujours ?) meilleures Principe de Congruence : adéquation et ajustement entre deux objets ‘Idéal’ : (sous)Parcelle X Culture (variété)  Itinéraire Cultural (choix technique, intrants, …) 2. Valeur Ajoutée nette : OAP économiquement meilleure si valeur ajoutée supérieure à son coût de mise en œuvre. À démontrer en tenant compte de : Apport comparé aux pratiques actuelles du secteur (Valeur Ajoutée économique/écologique) Coûts : technologie, input, contraintes, distribution / commercialisation, … 3. Infant / Nascent Technology : difficultés inhérentes au stade précoce de toute innovation l’empêchant de concurrencer (au début) les systèmes en place malgré leur supériorité ( Invests publics, subsides, …) : Économie d’échelle (coût de production), Chaîne de commercialisation, Position sur le marché : notoriété, maîtrise, contrats existants, clientèle fidèle Lobby, résistance, élimination, … (voir livre ‘Crossing the Chasm’, Geoffrey Moore) OAD / OAP Considérations générales AgrOptimize s.a. Agriculture de Précision : Optimisation des rendements par une meilleure gestion des intrants et des pratiques agricoles en intégrant les variabilités des milieux et des parcelles (et intra-parcelle)  Ce qu’il faut, quand il le faut et là où il le faut …
  8. 8. 1. Agronomique : coûts de traitement élevé mais pertes Rdt potentielles élevées 2. Phytopathologie en Grandes Cultures (blé, orge, colza, pdt, …) : Complexité et nombre de maladies et ravageurs Variabilité spatio-temporelle et imprévisibilité difficulté de diagnostic et d’appréciation du risque nombreux produits phyto et variétés 3. ‘Fuite en avant’ : mutation annuelle et résistance des vecteurs (voir Rouille Jaune – Warrior) tendance lourde à la diminution de l’efficacité (produit) et résistance (variété)  Les conséquences : a) Traitement de ‘sécurité’ : surutilisation / surcoût b) Environnement : toxicité et charge de pesticide c) Conflit d’intérêts avec ‘Conseillers-Experts’ du négoce agro-chimique d) Pression régulatrice forte (Directive Européenne 2009) : rationalisation et réduction des pesticides Pesticide ? • Herbicide • Fongicide • Insecticide • Autres biocides Phytopathologie en Grandes Cultures : situation complexe et enjeux à plusieurs niveaux AgrOptimize s.a.
  9. 9. Pertes potentielles et Coûts de traitements Phyto Quelques ordres de grandeur : Blé : 10 tonnes / ha à 150€/tonne (mai 2016) = 1.500€/ha Marge : -x à qq centaines €/ha/an Pertes potentielles (perte de contrôle) = 10% à 60% Coût fongicides : 3-4 traitements à 30-50€/traitement = 100-200€/ha Potentiel de réduction par rationalisation : 1 à 2 traitements économisés : 30€-70€/ha/an Septoriose Rouille Brune Rouille Jaune Cécidomyie Orange Pertes potentielles et Coûts de traitements Phyto AgrOptimize s.a.
  10. 10. L’outil PhytoProTech AGROptimize
  11. 11. L’outil PhytoProTech LE CONCEPT : Données agronomiques (parcelle) + Météorologie (haute résolution) + Modèles Phénologiques + Modèles Phytopathologiques --------------------------------------------------------------------------------- = Traitement ciblé optimum : parcelle, timing, type Appliquer ce qu’il faut, là où il le faut et quand il le faut … Rationalisation / objectivation du risque par maladie / parcelle Communication : sms/email d’alerte pour programmation de traitement plateforme web pour suivi en temps réel par maladie (infections et courbes)
  12. 12. Schéma conceptuel : • Input • Process • Output 1) Parcelle (Automne) • Antécédents • Date semis • Variété • Fumure 1) 3) Données Météo Horaire • Résolution : 1 km • T° et H% • Pluie : RADAR 3) Traitement • Timing • Produit • Dose Alertes Phyto : • Parcelle(s) • Maladie(s) a) b) Web E-mail Fonctionnalités additionnelles : • Prévisions météo à 10 jours • Estimation de la rémanence c) 2) Parcelle (Mars) • Stade phénologique 2) Arbre de Décision Traitement : produit, dose, timing Modèles Cultures X Maladies Base de Données Maladies / Cultures Froment Triticale Orge Colza Betterave Pomme de Terre Maïs Septoriose Opérationnel Développement Fusariose Opérationnel Développement Rouille Brune Opérationnel Développement Rouille Jaune Opérationnel Développement Rouille Naine Opérationnel Rouille Betterave Evaluation Oïdium Opérationnel Développement Opérationnel Evaluation Piétin-Verse Opérationnel Développement Rynchosporiose Développement Opérationnel Ramulariose Développement Evaluation Helminthosporiose Opérationnel Opérationnel Evaluation Cercosporiose Evaluation Kabatelliose Evaluation Midiou Evaluation Alternariose Evaluation Sclerotina Evaluation Cécidomyie Orange Développement Charançon des Tiges Evaluation Cécidomyie du colza Evaluation Méligèthe Evaluation Grosse Altise Evaluation Puceron (virus) Evaluation
  13. 13. Cultures X Maladies : Statut de développement Maladies / Cultures Froment Orge Colza Pomme de Terre Betterave Triticale Maïs Lin Septoriose Opérationnel Développement Fusariose Opérationnel Développement Rouille Brune Opérationnel Développement Rouille Jaune Opérationnel Développement Rouille Naine Opérationnel Rouille Betterave Evaluation Oïdium Opérationnel Opérationnel Evaluation Développement Evaluation Piétin-Verse Opérationnel Développement Rynchosporiose Opérationnel Développement Ramulariose Test en 2017 Evaluation Helminthosporiose Opérationnel Opérationnel Evaluation Cercosporiose Evaluation Kabatelliose Evaluation Midiou Test en 2017 Alternariose Evaluation Sclerotina Evaluation Cécidomyie Orange Test en 2016 Charançon de la tige du colza Test en 2016 Charançon de la tige du chou Test en 2016 Cécidomyie du colza Evaluation Méligèthe Test en 2016 Grosse Altise Evaluation Puceron (virus) Evaluation Maladie Fongique Insectes
  14. 14. ÉCONOMIQUE = 75€ / HA ? Économie d’un traitement en moyenne = 40€ (moyenne sur 5-10 ans)  Picardie 2015 : budget fongicide de 3T = 126€/ha (dont 90€ de produits) Meilleur positionnement des traitements : 2-6 quintaux/ha (30€-80€/ha/an) Augmentation V.A. par extension matrice Cultures X Maladies (ex. : Cécidomyie Orange) Avantages indirects lié à la subsidiation de la réduction obligatoire / volontaire des IFT Additionalité des éléments ci-dessus ? OPÉRATIONNEL = praticabilité / convivialité Multicultures / Multimaladies, intégration avec logiciel de gestion parcellaire / agricole Alertes personnalisées (sms et email) et suivi précis de chaque maladie (courbes) Image objective / neutre, affranchissement par rapport aux ‘conseillers’ du négoce ENVIRONNEMENTAL = diminuer les pesticides Réduction de la charge de pesticides dans l’environnement Pression régulatrice européenne et nationale Pression de l’opinion publique ELEMENTS DE VALEUR AJOUTÉE ET DE DIFFÉRENTIATION
  15. 15. Saisons 2015 et 2016 Pilote / Prototype 2015 31 Fermes / 60 parcelles : 9 Universités / Recherches : Belgique : CRA-W, GABT, CPL, CARAH, SCAM GDL : LIST et Lycée Technique France : INRA et Chambre Agriculture de la Somme Suivi Technique par CRA-W Phase Précommerciale 2016 40 Fermes et 30 sites expérimentaux Universités / Recherches : Belgique : CRA-W, GABT, CPL, CARAH, ULg GDL : LIST Coopératives, Négoce, Distributeurs, … : AG CONSEIL AGORA BGC CAJ CALIPSO CARRE CERENA SANATERRA SCARA SOUFFLET TERNOVEO TERRENA UNEAL VAESKEN VIVESCIA  Prototypage / Maturation / Validation sur 3 pays : Belgique, GDL et France
  16. 16. Le Marché AGROptimize
  17. 17. Maroc : 5 millions Ha de Céréales (Blé et Orge) Blé : rapport de 1 à 100 entre la Belgique et l’Europe
  18. 18. Le marché : les surfaces agricoles  Surface agricole européenne :  180 million Ha  dont 100 millions ha arables  80 millions ha (principales cultures) EUROSTAT-2013 : Intensité / productivité agricole Tonnes Céréales / km² de territoire
  19. 19. Average size of farms, by NUTS-2 - 2010 (ha per holding) 20
  20. 20. Agricultural area by NUTS 2- 2010 (% of total area) 21
  21. 21. Plateforme collaborative PPP Co-Développement & Profit Sharing AGROptimize
  22. 22. EN AMONT : Partenariat R&D - PPP pour identifier et maturer des technologies à fort potentiel commercial : 1. Screening des technologies et progr. R&D à fort potentiel (TRL 4-5) 2. Prototypage / Pilote sur 3 pays : validation opérationnelle et debugging (TRL 6-7) 3. Phase pré-commerciale / mise au point (TRL 7-8) 4. Commercialisation à l’international (TRL 9) Mobilisation d’outils financiers spécifiques aux collaborations PME  Institutions de recherche EN AVAL : Commercialiser via partenariats commerciaux (Europe, Afrique Nord) Partenariats en cours de montage : ULg – Campus d’Arlon LIST Autres partenaires (discussions en cours) : CRA-W, ULg – GBAT, … BUSINESS MODEL DE MATURATION TECHNOLOGIQUE ET COMMERCIALISATION AgrOptimize s.a.
  23. 23. CO-INVESTISSEMENT / CO-DÉVELOPPEMENT Co-Développement  Montage de projet : planning, spécifications  Réseau pilote (plateformes expérimentales, réseau fermes-pilotes) : validation terrain, génération de données, … Co-financement avec mix de :  Fonds propres AgrOptimize  Aides publiques : systèmes wallons / européens (H2020, ‘Fast Track to Innovation’, …)  Affectation / recrutement de ressources R&D ‘Véhicule’ de développement / transfert de technologie vers le secteur agricole PROFIT SHARING : Apport en nature : valorisation dans le capital de AgrOptimize Licence : rétribution sur base % du chiffre d’affaires, marge brute, … Déploiement d’outils novateurs OAD/OAP à l’international PRINCIPE PPP / BÉNÉFICES MUTUELS AgrOptimize s.a.
  24. 24. TECHNOLOGY MATURATION PROCESS : STEPS AND ACTORS R&D : University / Research Center • Existing Research program • Sleeping / underutilized Technology • Specific high level know-how Pilot Farmers Limited network of 1st line testers Academic platforms Initial experimental testers Pilot Farmers Extended network of 2nd line testers Academic platforms Extended network of experimental testers Distribution bodies (cooperatives, trading, …) Pilot farmers R&D platform 1) Base technology sources / developers • Screening / Commercial potential • Partnership building / co-financing • Targeted R&D development 2) Initial Pilot phase • Technology validation • Proof of concept • Key improvement 3) Pre-commercial phase • Performance validation • Commercial acceptance • Fine tuning and usability Marketing • B2B / B2C / Software integration • After Sales and Data acquisition • Quality and improvement cycle (PDCA) 4) Sales deployment • Country : qualification and introduction • Commercial partnership development • Continuous improvement Data acquisition Feedback loop Continuous improvement TRL-3-4 TRL-5-6 TRL-7-8 TRL-9 ACTIONS ACTORS AgrOptimize s.a.
  25. 25. Comparaison financière normée : Investissement R&D = -50/an Revenus futurs = +100/an Technologie mature vs. Immature Valeur Nette Actualisée (NPV) : ‘Immature’ : -500 ‘Mature’ : +500 Importance cruciale de : Screening initial Processus de maturation (time to market) et subsidiation Lancement et succès commercial Analyse économique et financièreAgrOptimize s.a. Co- Dvt Profit Sharing
  26. 26. Contactez-nous AgrOptimize s.a. 185, Avenue de Longwy 6700 Arlon Paul Bertaux paul.bertaux@agroptimize.com 0495 89 45 34

×