Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

La statue de la Renaissance africaine

Diaporama réalisé dans le cadre de l'enseignement d'exploration "Littérature et société", Lycée des Chaumes, Avallon.

  • Login to see the comments

  • Be the first to like this

La statue de la Renaissance africaine

  1. 1. « La statue de la renaissance érigée à Dakar  en 2010 » → Le président Africain, Mr Wade, voulait une  statue représentative de son pays. Larchitecte  Ousmane Sow avait proposé de modeler un homme et  une femme rentrant au pays avec leur enfant.  Allusion au retour des anciens esclaves sur la  terre natale, dans une vision qui se voulait  positive de la traite négrière.  Le site où est  érigé le Monument de la Renaissance abrite  également des salles d’expositions, de conférences, de projections de films,et un musée.
  2. 2. «C’est l’Afrique sortant des  entrailles de la terre, quittant  l’obscurantisme pour aller vers la  lumière»; voilà la description faîte de la statue de la renaissance par le  président Wade.     
  3. 3. Son commanditaire, le  président Wade, dans le  magazine “Le Soleil” déclare : "A l’instar de  la Statue de la Liberté aux États-Unis, lArc de  Triomphe et la Tour  Eiffel à Paris, je veux donner une certaine image  de la Renaissance  africaine; après six siècles de ténèbres, nous allons vers la lumière".
  4. 4. → Aspect artistique : Cette statue est en bronze, mesure  52m de haut, et se trouve sur une colline surplombant tout Dakar. Elle  fut terminée par des constructeurs  nord-coréens. Certaines personnes  trouvent cette statue païenne et malsaine, à cause de la femme un peu  trop dénudée (le pays est  majoritairement musulman).
  5. 5. Daprès des  critiques, cette  statue ne représente en rien  lart africain,  elle fait  «furieusement penser à une statue  soviétique»; elle  représenterait la  “renaissance africaine”, mais ce nest pas de lart africain. La statue   rappelle plutôt  lart occidental.
  6. 6. → Aspect critique. On remarque en effet une  ressemblance frappante avec « Louvrier et la  Kolkhozienne », sculpture réalisée par Vera Ignatievna Moukhina dans les années 1930, tant par la position que  par le style soviétique .
  7. 7. → Aspect Politique & Social La population sénégalaise a trouvé quil était  inutile de construire une statue aussi coûteuse,  alors que dans certains pays africains, la population meurt de faim. Le budget sest élevé à  15 milliards de FCFA (~20000000€ et 27000000$).  La statue a été lobjet de critiques des pays  voisins.
  8. 8. Cet argent aurait pu être utilisé pour  subvenir aux besoins des habitants et pour  régler les problèmes environnementaux : ci-dessous décharge à ciel ouvert au pied de la  statue.
  9. 9. → Aspect historique & symbolique : La symbolique du  monument est liée à la  mémoire de  lesclavage. Une autre  statue a été érigée  devant la "maison des  esclaves" à Gorée, en  2002. De dimension  certes beaucoup plus  réduite, elle présente  quelques points  communs avec la  "Renaissance" (tenue  dévêtue, un homme-une  femme).

×